SpanishEnglishFrenchItalianPortuguese

8 Méthodes pour Aider à la Concentration et Gagner en Efficacité

aider la concentration

Vous avez des difficultés à accomplir une tâche difficile au travail, à étudier pour un examen très important ou à passer du temps sur un projet délicat ? Et si vous aviez la possibilité d’augmenter votre capacité de concentration ? La concentration fait référence à l’effort mental que vous dirigez vers ce sur quoi vous travaillez ou apprenez en ce moment. Vous cherchez une méthode de concentration mentale exemplaire ? Découvrez ces 8 méthodes pour aider à la concentration et gagner en efficacité.

Comment fonctionnent le cerveau et les ondes cérébrales ?

Votre cerveau est un endroit bien occupé, continuellement bombardé d’informations… 🧠

Les ondes cérébrales sont essentiellement la preuve de l’activité électrique produite par votre cerveau. 

Lorsqu’un groupe de neurones envoie une rafale d’impulsions électriques à un autre groupe de neurones, cela crée un motif ondulatoire.

Ces ondes sont mesurées en cycles de vitesse par seconde, que nous décrivons comme Hertz (Hz) – un hertz égalant une ondulation par seconde. 

Dans les différentes zones du cerveau, l’influx nerveux fonctionne en relative cohérence et de façon rythmique : les neurones s’activent ensemble (plus ou moins), comme une pulsation, puis se calment, puis s’activent de nouveau… 

Grâce à de petites électrodes placées sur le cuir chevelu et reliées à un appareil appelé électroencéphalographe (EEG, inventé en 1929), le rythme de ces

pulsations peut se traduire en forme d’ondes.

Si le graphique enregistré par l’EEG est plat, c’est qu’il n’y a pas d’activité cérébrale.

Selon votre état d’éveil et d’alerte, les vagues peuvent être très rapides ou très lentes. Elles peuvent changer et changent en fonction de ce que vous faites et de ce que vous ressentez.

Les ondes cérébrales les plus rapides sont les ondes connues sous le nom d’ondes gamma. 

Ces ondes cérébrales, qui peuvent être difficiles à mesurer avec précision avec la technologie actuelle, sont la preuve que votre cerveau travaille dur – traitant l’information et cherchant des solutions aux problèmes.

Les ondes cérébrales gamma : c’est quoi exactement ?

Imaginez-vous profondément immergé dans un projet complexe ou fasciné par une conférence donnée par un expert reconnu en la matière. 

Vous êtes alerte et très concentré. 

Votre cerveau est, comme le dit la vieille expression : « en train de tirer sur tous les cylindres ».

Lorsque cela se produit, votre cerveau produit des ondes cérébrales – appelées : ondes gamma !

Les ondes cérébrales gamma sont les ondes cérébrales les plus rapides, produites à l’intérieur de votre cerveau. 

Si un médecin mettait des électrodes sur votre tête et les connectait à une machine pour représenter graphiquement l’activité électrique résultante – un processus connu sous le nom d’électroencéphalogramme (EEG) – les ondes seraient à très haute fréquence.

Les ondes gamma ont tendance à mesurer au-dessus de 35 Hz – et en fait, elles peuvent osciller jusqu’à 100 Hz. 

Toutefois, elles peuvent être difficiles à mesurer avec précision – même avec la technologie EEG existante !

À l’avenir, les chercheurs espèrent glaner plus d’informations sur le fonctionnement de ces ondes cérébrales…

Les différentes ondes du cerveau :

  • Ondes delta – de 0,5 à 4 Hz : celles du sommeil profond, sans rêve. Perte de la notion du temps.
  • Ondes thêta – de 4 à 8 Hz : celles de la relaxation profonde, en plein éveil, atteintes notamment par les méditants expérimentés.
  • Ondes alpha – de 8 à 13 Hz : celles de la relaxation légère et de l’éveil.
  • Ondes bêta – 13 Hz à 35 Hz  : celles des activités courantes. Bizarrement, les ondes cérébrales passent au bêta pendant les courtes périodes de sommeil avec rêve (sommeil paradoxal).
  • Ondes gamma – au-dessus de 30 ou 35 Hz : celles des grandes activités cérébrales, comme pendant les processus créatifs ou de résolutions de problèmes (ne pas confondre avec les rayons gamma, émis par le noyau des atomes).

Le cerveau est divisé en 2 hémisphères, et en plusieurs aires. Chacune ayant une fonction importante : 

  • aire du langage
  • aire de la sensibilité corporelle
  • aire de l’émotion…

On sait que les hémisphères fonctionnent le plus souvent dans une indépendance relative, et que le gauche, généralement dominant, est le siège de la logique et du rationnel, tandis que le droit est celui de la créativité.

La fréquence des ondes cérébrales varie selon le type d’activités dans lequel on est.

Par exemple, face à trop de stress, le système nerveux n’accepte pas de se détendre au moment voulu. Les ondes cérébrales continuent alors de se maintenir dans la fourchette bêta et il est impossible de trouver le sommeil…

7 méthodes pour aider à la concentration et gagner en efficacité

aider la concentration

1. Améliorer le sommeil

Le manque de sommeil peut très vite venir perturber la concentration, sans parler des autres fonctions cognitives, comme la mémoire et l’attention.

Avoir des nuits saccadées régulièrement peut réellement affecter votre humeur, votre productivité et vos performances au travail.

Être trop fatigué peut même ralentir vos réflexes et affecter votre capacité à conduire ou à effectuer d’autres tâches quotidiennes.

Des horaires chargés ou décalés, des problèmes de santé et d’autres facteurs rendent parfois les nuits difficiles.

Mais il est important d’essayer de se rapprocher le plus possible de la quantité de sommeil recommandée ; c’est-à-dire 7 à 8 heures de sommeil chaque nuit, chez les adultes.

2. Faire de l’exercice physique

Une concentration accrue fait partie des nombreux avantages de l’exercice régulier.

Et, l’exercice profite à tout le monde !

Une activité physique régulière, et même quotidienne, pourrait aider à améliorer la concentration et l’attention, après seulement 4 semaines.

Des recherches portant sur des personnes âgées suggèrent qu’une seule année d’activité physique peut aider à arrêter ou même à inverser la perte de mémoire qui se produit avec l’atrophie cérébrale liée à l’âge.

Faites ce que vous pouvez. Il vaut mieux faire ce que vous pouvez que ne rien faire du tout. 

Si vous avez du mal à trouver du temps pour faire de l’exercice ou si vous ne voulez pas vous inscrire à une salle de sport, essayez de penser à des façons ludiques de le faire tout au long de la journée.

Si vous le pouvez, essayez de faire de l’exercice juste avant d’avoir vraiment besoin de vous concentrer ou lorsque vous faites une pause mentale.

3. Passer du temps dans la nature

Si vous souhaitez booster votre concentration naturellement, essayez de sortir tous les jours, ne serait-ce que 15 à 20 minutes ! 

Vous pourriez faire une courte promenade autour de chez vous ou simplement vous asseoir dans votre jardin…

Tout environnement naturel a des avantages.

Les preuves scientifiques soutiennent de plus en plus l’impact positif des environnements naturels – avec des preuves suggérant que l’inclusion de plantes dans les espaces de bureau a contribué à aider la concentration et la productivité, ainsi que la satisfaction au travail et la qualité de l’air.

Les plantes succulentes sont d’excellents choix, car elles nécessitent peu d’entretien si vous n’avez pas la main verte. 🪴

4. Essayer la méditation

La méditation et la pratique de la pleine conscience peuvent offrir d’innombrables avantages ; l’amélioration de la concentration entre autres…

La pleine conscience peut également améliorer la mémoire et d’autres capacités cognitives.

Et, la méditation ne signifie pas simplement rester là, immobile, en silence et les yeux fermés… 

Vous pouvez très bien pratiquer la méditation à travers le yoga, la respiration profonde et d’autres activités de bien-être et de relaxation…

5. Faire une pause

Comment une pause peut-elle augmenter votre concentration ?

Cette idée peut sembler contre-intuitive, mais cela fonctionne vraiment !

Considérez ce scénario : vous avez passé quelques heures sur le même projet, et soudainement, votre attention commence à vagabonder… 

Même s’il est difficile de rester concentré sur la tâche, vous restez à votre bureau, vous forçant à continuer. 

MAIS votre lutte pour vous concentrer et finir votre travail à tout prix, vous plonge dans un état de stress et d’anxiété absolu. 

Lorsque cela se produit, lorsque vous sentez votre concentration chuter… faites une courte pause mentale. 

Rafraîchissez-vous avec une boisson fraîche ou une collation nutritive, faites une petite promenade ou sortez prendre le soleil.

Lorsque vous retournez au travail, ne soyez pas surpris si vous vous sentez plus concentré, motivé ou même créatif. Les pauses peuvent aider à renforcer ces fonctions et plus encore.

6. Écouter de la musique

Mettre de la musique pendant que vous travaillez ou étudiez peut aider à la concentration.

Même si vous n’aimez pas écouter de la musique pendant que vous travaillez, l’utilisation des sons de la nature, du bruit blanc ou des sons binauraux (https://cellrelease.com/contenu/usages-et-effets-ondes-cerebrales-et-frequences-offert) pour masquer les bruits de fond pourrait également aider à améliorer la concentration et d’autres fonctions cérébrales.

Le type de musique que vous écoutez peut faire la différence. 

Généralement, la musique classique, en particulier la musique classique baroque ou les sons de la nature, sont de bons choix pour vous aider à augmenter votre concentration.

Si vous n’aimez pas la musique classique, essayez la musique ambiante, ou électronique, sans paroles. 

Gardez la musique douce ou au niveau du bruit de fond, afin qu’elle ne finisse pas par vous distraire.

Il est également important d’éviter de choisir la musique que vous aimez ou détestez, car les deux types peuvent finir par vous distraire.

7. Varier l’alimentation

L’alimentation que vous choisissez de manger peut affecter les fonctions cognitives comme la concentration et la mémoire. 

Éviter les aliments transformés, trop sucrés et trop gras !  

Pour aider à la concentration, essayez de manger plus d’aliments comme :

  • poissons gras (saumon, truite)
  • oeufs 
  • myrtilles
  • épinards…

Rester hydraté peut aussi avoir un impact positif sur votre concentration. 

Même une déshydratation légère peut rendre plus difficile la concentration ou la mémorisation d’informations.

8. Tester les battements binauraux

Les battements binauraux sont des illusions auditives créées par une différence de sons envoyés dans les deux oreilles. 

Ce sont des sons à écouter avec un casque stéréophonique dont la fréquence diffère d’une oreille à l’autre (sons identiques, mais tonalités différentes). 

Les sons binauraux ont été observés pour la 1ère fois en 1839, par le scientifique allemand H.W. Dove. 

Cependant, c’est le Dr Gérald Oster qui fut le premier à mettre en évidence l’effet de ce type de sons sur les ondes corticales, en 1973, lors d’une recherche sur l’acuité auditive.

C’est lui qui les a nommés « sons binauraux » !

Une écoute de quelques minutes de ces sons binauraux aurait le même effet, en terme d’amélioration de la concentration, que la méditation après 4 semaines de pratique !

C’est une méthode extraordinaire pour aller plus en profondeur et toucher un niveau de conscience différent.

Donc, si vous souhaitez améliorer votre concentration de manière plus approfondie ou aider votre enfant à se concentrer, à gagner en confiance et en sérénité via un meilleur apprentissage… 

Essayez LA méthode de concentration mentale par excellence !

La différence de fréquences induit deux effets 

La différence de fréquences est traitée au niveau des noyaux olivaires supérieurs de chaque hémisphère. Ce qui produit alors des ondes cérébrales de même fréquence que la différence.

Ces nouvelles ondes se répartissent progressivement dans tout le cortex, à partir de ces noyaux. 

Donc, par exemple pour faire produire des ondes alpha, on fera écouter des sons qui diffèrent de 8 à 13 Hz.

Ce qui correspond à la fréquence des ondes alpha.

Ce phénomène a été nommé par Atwater (1975) : « réponse d’adoption de fréquence » (ou FFR, Frequency Following Response).

Ces sons permettent aussi de synchroniser les 2 hémisphères cérébraux (Foster, 1990) – une synchronisation qui induirait :

  • une amélioration de l’humeur
  • un état de bien-être
  • un traitement des émotions
  • de meilleures performances attentionnelles et mnésiques
  • et une diminution de l’anxiété

Se reconnecter à ses capacités avec la piste CANAL 8D®

aider la concentration

Relaxation, méditation de pleine conscience, sophrologie, yoga, hypnose, massage métamorphique… La conscience, caractérisée par la fréquence des ondes cérébrales, peut être modifiée à volonté – et avec une multitude de bénéfices pour votre santé.

Pour aller plus loin dans l’écoute de vos capacités… 

Pour atteindre l’état de créativité extraordinaire…

La piste CANAL 8D® permet de changer la vie et le quotidien de nombreuses personnes.

Vous souhaitez ENFIN avoir un véritable impact positif sur votre cerveau ?

Vous désirez briser les mystères de votre intuition ?

Choisissez un endroit calme, loin de l’agitation et/ou des distractions. Installez-vous confortablement. Fermez les yeux et laissez la magie des sons binauraux faire le travail ! 

Rappelez-vous… 

Ceci ne fonctionne QUE si vous écoutez les sons avec un casque stéréo. 🎧  Et le volume d’écoute ne doit pas être trop fort.

Vous vous demandez quel est l’effet d’une piste audio 8D ?

En fermant les yeux, vous aurez la sensation d’être totalement entouré des ondes qui vous aideront à la concentration et les hémisphères de votre cerveau deviendront le centre de toute manifestation.

Alors, si vous cherchez LA meilleure méthode pour vous aider à la concentration, gagner en efficacité et atteindre vos objectifs… Essayez la piste CANAL 8D®, sans plus attendre, et reconnectez-vous à vos capacités !

Sahra Trigo – CellRelease®.

Panier